CountryWe BuyWe Sell
USA1.271.28
Eu Countries1.4351.455
United Kingdom1.64561.7056
Mexico0.05970.0642
Japan0.010850.01135
China0.17890.2069
Switzerland1.32831.3883
Australia0.85180.9268
Thailand0.032720.04022
Hong Kong0.15820.1672
Poland0.30950.3315
Czech Republic0.05410.0591
United Arab Emirates0.3290.359
Denmark0.1870.198
Sweden0.13430.1423
New Zealand0.84380.8788
Israel0.40320.4342
Saudi Arabia0.2870.387
Korea (South)0.0010140.001174
Dominican Republic0.021570.02487
Chile0.0014550.001705
Croatia0.17490.2049
Hungary0.0036910.004291
Norway0.13550.1455
India0.015740.01834

Rates updated on 12/08/21 at 03:11:13 GMT -5

Date
Category
Affiches, Portfolio - FR
About This Poster

C’est l’orge malté qui donne à la bière sa saveur, et, bien qu’étant un grain assez robuste, si la température est trop élevée ou s’il n’y a pas assez d’eau, on ne peut pas extraire le malt. Si cela n’est pas suffisant pour retenir l’attention des buveurs de bière et de whisky soucieux du climat, nous devons aussi prendre en considération qu’on utilise plus d’orge pour nourrir le bétail que pour les brasseries, et que, le moment venu, le bétail passera avant à tous les coups.

Le futur nous réserve des récoltes en déclin, et des changements climatiques plus rudes. Même à la suite des changements climatiques « normaux », moins extrêmes, la consommation de bière a baissé de 4%. De plus, un déclin de l’offre internationale mène à des baisses proportionnelles plus grandes de l’approvisionnement en orge utilisé pour faire de la bière, ce qui résulte en un déclin régional important de la consommation de bière, et une augmentation considérable du prix de la bière au niveau régional.

Les estimations suggèrent que les changements incluraient une diminution de 32% de la consommation en Argentine à mesure que les gens optent pour le vin au lieu de la bière, et des augmentations de prix de 193% en Irlande, où la culture et les habitudes définissent clairement où va leur orge.

La chaleur due au changement climatique tue au moins 3% de l’orge, mais en moyenne, l’impact supplémentaire des insectes ajoute une réduction de 3% des récoltes pour chaque augmentation de 1°C, ce qui représente environ la moitié de l’impact estimé des changements de température sur les récoltes. Les insectes qui vivent en zones chaudes peuvent résister à des températures plus élevées, et fonctionnent déjà avec un métabolisme plus rapide. Cependant, les insectes venant de climats plus tempérés et froids seront plus affectés par le changement climatique, et par conséquent, les récoltes d’Europe, Amérique du nord et Asie seront les plus touchées. Et bien entendu, au fur et à mesure que les insectes nuisibles deviennent un plus gros problème, les fermiers utiliseront plus de pesticides, ce qui entraînera d’autres problèmes.

Chiffres amusants

– Une tonne d’orge coûte 224$ CA
– Il y a 45, 92 boisseaux de grains par tonne (2000lb) donnant 16,67 tonneaux
– Cela prend 120lb de grains pour faire un tonneau de 84 pintes de stout (1,48lb d’orge pré-malté/pinte).
– Cela prend 75lb de grains par tonneau de 84 pintes de bière plus légère (0,89lb d’orge pré-malté / pinte).
– Durant des événements climatiques extrêmes, le prix de la bière pourrait doubler et la consommation mondiale de bière pourrait diminuer de 16%, ou 29 milliards de litres, environ l’équivalent de la consommation annuelle de bière aux États-Unis.